Vos psoas sont-ils prêts pour l’accouchement?

exercising,beautiful,pregnant,woman,at,home

Les quoi? Les psoas!

Les psoas sont des muscles clé dans la santé du dos et ils ont un rôle primordial au niveau de la mécanique de l’accouchement.

Nous avons deux psoas comme nous avons deux biceps, un gauche et un droit. Le psoas se situe de chaque côté de la colonne lombaire, il origine sous les côtes et se termine sur le fémur, au niveau de l’aine. On l’appelle également le psoas-iliaque, parce qu’il est inséré sur le fémur par un tendon commun avec le muscle iliaque qui lui, fait comme un tapis à l’intérieur du bassin.


Le psoas, la grossesse et l’accouchement

L’utérus est localisé en bas, au centre et devant les deux grands piliers que forment les psoas. Lorsqu’il grossit, stimulé par la croissance de bébé, les psoas deviennent un peu comme des rails guidant la position utérine.

Lorsque le posas est souple et fort, sa fonction de guide pour l’utérus est effectuée avec brio et facilite grandement l’engagement éventuel de bébé vers le canal vaginal.  Cependant, lorsqu’il est tendu, il peut nuire à l’accessibilité du canal et empêcher la progression de bébé durant l’accouchement de façon efficace. Bébé pourra par conséquent, être en siège ou en transverse, ne pas descendre comme il se doit dans les détroits du bassin ou encore, être pris dans une position qui favorisera ensuite le fameux torticolis de naissance.


Exercices et yoga prénatal : une solution?

Des exercices d’assouplissement ou d’ouverture du bassin, le yoga prénatal ainsi que l’aquaforme sont utiles durant la grossesse pour favoriser une fonction adéquate du psoas et de la mécanique abdomino-pelvienne, mais ce n’est pas toujours suffisant pour le dégager complètement.

Le psoas est un muscle très réactif à son environnement par ce qu’il est en relation avec un grand nombre de structures. Par sa position centrale dans l’abdomen, il interagit avec la colonne lombaire, le diaphragme, les reins, le système nerveux autonome (dont le plexus solaire), le système vasculaire et le système digestif entre autres.  Lorsque nous ajoutons à ce tableau déjà chargé un utérus en expansion, il est aisé de constater que l’équilibre mécanique du rail, constitué par le psoas, peut facilement être compromis.

 

Comment l’ostéopathie peut aider

Ce muscle hors du commun est reconnu comme étant complexe à adresser en clinique.  Plusieurs approches existent dans le but de favoriser sa détente.  L’ostéopathie peut s’avérer une aide judicieuse pour optimiser la biomécanique du psoas en relation avec son environnement. Les médecines orientales quant à elles, ont un point de vue étonnant sur le psoas et le considère comme le muscle de l’âme en raison de sa tendance à réagir aux émotions et au stress. D’ailleurs Liz Koch, auteure de plusieurs ouvrages sur le sujet, parle même du psoas comme d’un organe de perception à part entière. Intéressant, n’est-ce pas?

 

Le psoas est donc un muscle particulier avec des propriété surprenante qui porte son lot de mystères.  Sa santé est influencée par l’interaction qu’il a avec de nombreuses structures de l’abdomen, sans compter son aspect psychosomatique souvent oublié derrière son rôle mécanique.

S’assurer de la santé des psoas contribue à faire un pas vers l’équilibre d’un esprit sain dans un corps sain et ainsi, améliorer les chances d’avoir un bel accouchement.

 

Références:

Jacquin Dominique, Ostéopathie et grossesse, Les dossiers de l’obstétrique / n° 325 / mars 2004

Koch Liz, Stalking wild psoas, North Atlantic books, 2019

Sajko Sandy et Stuber Kent ,Psoas Major: A case report and review of its anatomy, biomechanics, and clinical implications, j can Chiropr assoc, dec 2009