Ostéopathie crânienne et nourrisson

Quelles raisons de consultation pourraient amener votre ostéopathe à travailler la tête de votre bébé?

Réponse simple : plusieurs! En fait, chez le nourrisson, diverses raisons de consultations vont amener l’ostéopathe à aborder certaines structures du cou et de la tête.

Toute problématique d’allaitement nécessitera une investigation de la part de votre ostéopathe au niveau de certaines structures de la tête de bébé :  la mâchoire, le palais, les muscles de la mastication, certains os du crâne, la langue etc…

Bien sûr, si votre enfant est incommodé par un torticolis congénital, certains os du crâne en lien avec les muscles du cou seront travaillés. De plus, si un méplat de type plagiocéphalie est présent, tous les os et sutures du crâne seront vérifiées et normalisées à l’aide de techniques appropriées et sans danger pour bébé. Les six premiers mois de vie était le meilleur moment pour travailler cette problématique puisque c’est dans cette période que le périmètre crânien de votre bébé se développe le plus rapidement.

Cela pourrait vous surprendre mais les inconforts digestifs en font partie!  Hé oui, un des nerfs responsables de la digestion, le nerf vague (également appelé nerf pneumogastrique), émerge au niveau de la base du crâne. Ce nerf poursuit son chemin latéralement au niveau du cou pour pénétrer dans la cage thoracique et aller faciliter l’activité de plusieurs organes digestifs. Votre ostéopathe s’afférera donc, à l’aide de techniques douces, à libérer toutes tensions retrouvées sur le trajet du nerf vague, ce qui, selon un des principes fondateurs de l’ostéopathie, pourra aider à optimiser la fonction digestive.

Si bébé doit porter une orthèse crânienne (le fameux casque) afin de corriger la forme de sa tête, des séances en ostéopathie seront également bénéfiques.  Ces séances permettront à votre ostéopathe de vérifier si des tensions doivent être travaillées entre autres au niveau des muscles du cou et des sutures du crâne.

Lorsque bébé débutera la garderie, si des otites à répétitions sont présentes, votre ostéopathe sera apte à dégager plusieurs structures en cause :  incluant certains os et membranes de la tête et la musculature du cou.  Ceci pourrait permettre d’optimiser le drainage de la trompe auditive (trompe d’Eustache), limitant l’accumulation de sécrétions au niveau de l’oreille moyenne.

Pour les enfants plus vieux, si des problèmes de prononciation surviennent, en complémentarité avec un suivi en orthophonie, il pourrait être bénéfique pour l’enfant de faire un suivi en ostéopathie. L’ostéopathe s’assurera d’optimiser la mobilité des structures anatomiques associées à la prononciation et phonation.

N’hésitez donc pas à consulter en ostéopathie pour toute problématique chez le tout petit et surtout ne vous surprenez pas si votre ostéopathe travaille la tête de votre bébé même pour un inconfort digestif!