CrossFit chez les femmes en post-partum

crossfit 534615 1920

Selon le site officiel de CrossFit, il semble que ce sport pourrait être pratiqué par tout le monde en adaptant les entraînements: jeunes, personnes âgées, personnes en santé ou malades, personnes en embonpoint ou minces. Bref, le site mentionne que tous peuvent participer. Qu’en est-il de la femme nouvellement maman? Présentement, aucune étude, à ma connaissance, ne s’est intéressée au retour au CrossFit en postnatal. Les recommandations de l’American College of Obstetricians and Gynecologists (ACOG) sont plutôt vagues par rapport au retour aux sports après l’accouchement.

 

Quand est-ce que la femme peut recommencer l’entraînement après avoir donné naissance?

Selon l’ACOG, les femmes ayant eu un accouchement par voie naturelle sans complication et une grossesse en santé peuvent recommencer à faire de l’exercice peu de temps après l’accouchement lorsqu’elles sont stables médicalement. Mais cela dépend de chaque femme, il faut savoir s’adapter, y aller graduellement et suivre étroitement l’évolution des symptômes! Pour les femmes ayant eu une césarienne ou autres complications, l’ACOG suggère de consulter un professionnel de la santé et suggère généralement un retour passé les 6 à 8 premières semaines.

L’article de Beilock et al. 2001 a questionné 26 athlètes sur leur entraînement durant et après la grossesse. L’étude suggère que l’entraînement effectué durant la grossesse était indépendante de l’entraînement pratiqué avant ou après l’accouchement. Ceci suggère que les athlètes pourraient modifier leurs entraînements durant la grossesse sans que ceci affecte l’entraînement en postnatal de façon importante.

 

Par quel sport commencer après l’accouchement?

Encore une fois, l’ACOG se prononce sur le sujet en mentionnant que l’entraînement de renforcement peut se faire en combinaison avec des activités d’aérobie au moins 2 jours par semaine et peut débuter par des exercices sollicitant des groupes musculaires principaux comme les jambes, les bras et le bassin. Il donne comme exemple le yoga, le pilates, les poids libres ou les exercices fonctionnels variés. Il suggère aussi de pratiquer les exercices spécifiques de renforcement des muscles du plancher pelvien. Aussi, l’ACOG mentionne que le sport n’affecte pas l’allaitement, mais suggère de le faire avant l’entraînement pour éviter l’inconfort et l’engorgement des seins pouvant être ressentis. Il est aussi important que les femmes s’assurent d’avoir une hydratation adéquate durant l’activité physique.

 

Les bienfaits et les risques du CrossFit

Une revue systématique et une méta-analyse ont étudié les bénéfices et les risques du CrossFit chez la population adulte générale.

La revue systématique de Meyer et al. 2017 rapportait que le CrossFit était comparable aux autres activités à haute intensité d’exercices en terme de taux de blessure (19,4%) et de bénéfices pour la santé (en augmentant, entre autres, le VO2 max, la force, l’endurance et en diminuant la masse corporelle). Les auteurs recommandent de s’entraîner avec des coachs certifiés afin de bien exécuter les exercices fonctionnels et de comprendre les bases des différents mouvements de CrossFit.

La méta-analyse de Claudino et al. 2018 rapporte que le CrossFit avait une influence positive sur la capacité anaérobique, la composition corporelle et la capacité cardiovasculaire des adultes actifs. Pour leur part, la méta-analyse rapporte un taux de blessures variant entre 19-74% chez les participants. Middlekauff et al. 2016 a étudié les effets du CrossFit chez des femmes n’ayant jamais eu d’enfant. L’étude n’a démontré ni d’effet négatif ni d’effet bénéfique sur la force des muscles du plancher pelvien ou du support vaginal chez ces femmes. Mais la situation ne peut pas être généralisée chez les femmes en postnatal malheureusement…

 

Donc que doit faire la nouvelle maman?

La littérature à ce jour est insuffisante pour pouvoir clairement donné des lignes directrices concernant le retour au CrossFit en post-partum. Par contre, en suivant les recommandations de l’ACOG, il est certain qu’une activité à intensité élevée comme le CrossFit nécessite de la prudence vu les risques possibles liés à la pratique d’activités sportives à haut impact ou à intensité élevée pour la région périnéale dans un contexte postnatal précoce. Il est logique de croire que si maman a fait du CrossFit durant sa grossesse (ou a été active durant sa grossesse), a eu un accouchement et une période postnatale sans complication, elle pourra reprendre le CrossFit. Cela devrait tout de même se faire de façon graduelle tout en surveillant l’aggravation ou la survenue de symptômes uro-gynécologiques, comme les pertes urinaires ou les lourdeurs périnéales (laissant suspecter un prolapsus pelvien).

 

Nous vous encourageons tout de même à obtenir une évaluation en rééducation périnéale si vous souhaitez retourner rapidement à l’entraînement! Soyez prudentes très chères mamans!

 

Rédigé par Florence Fallon, pht // Révisé et édité par Douanka Gendreau, pht

 

Bibliographie

Beilock, S. L., Feltz, D. L., & Pivarnik, J. M. (2001). Training patterns of athletes during pregnancy and postpartum. Res Q Exerc Sport, 72(1), 39-46. doi:10.1080/02701367.2001.10608930

Claudino, J. G., Gabbett, T. J., Bourgeois, F., Souza, H. S., Miranda, R. C., Mezencio, B., . . . Serrao, J. C. (2018). CrossFit Overview: Systematic Review and Meta-analysis. Sports Med Open, 4(1), 11. doi:10.1186/s40798-018-0124-5

Meyer, J., Morrison, J., & Zuniga, J. (2017). The Benefits and Risks of CrossFit: A Systematic Review. Workplace Health Saf, 65(12), 612-618. doi:10.1177/2165079916685568

Middlekauff et al. The impact of acute and chronic strenuous exercise on pelvic floor muscle strength and support in nulliparous healthy women, Am J Obstet Gynecol (Sept 2016), 215 (3): 316 e1-7.

Physical Activity and Exercise During Pregnancy and the Postpartum Period. Committee Opinion No. 650. American College of Obstetricians and Gynecologists. (2015). Obstetrics & Gynecology, Vol. 126, No. 6(Number 650).