5 raisons de consulter en rééducation périnéale pour la femme

joy 2483926 1920

En tant que femme, il existe de nombreuses raisons de consulter en rééducation périnéale, cette branche de la physiothérapie qui se spécialise dans la rééducation de la région abdomino-pelvienne et des systèmes génito-urinaire ainsi qu’ano-rectal. Voici 5 raisons de consultation incontournables!

 

1 : La consultation en postnatal

Consulter après un accouchement vaginal ou après une césarienne est un must! Accoucher et porter un enfant ont une influence considérable sur la région abdomino-pelvienne… Évidemment! Une évaluation ainsi qu’une rééducation spécifique et fonctionnelle est souvent essentielle (renforcer, normaliser les tensions, assouplir les tissus cicatriciels et bien plus). Également, la physiothérapeute vous accompagnera dans votre retour aux activités sportives, ce qui se révèle souvent d’une grande aide!

 

2 : L’incontinence urinaire

La rééducation périnéale est reconnue, depuis déjà de nombreuses années, comme le traitement de première ligne dans les situations de fuites d’urine et ce, peu importe le type d’incontinence urinaire. En effet, la physiothérapie s’avère efficace pour les fuites survenant à l’effort ou à l’urgence. Le renforcement spécifique et fonctionnel des muscles du plancher pelvien ainsi que la rééducation vésicale sont au cœur des suivis. Les taux de succès sont très élevés et les résultats peuvent être visibles assez rapidement!

 

3 : Les prolapsus pelviens

Depuis plus récemment, il a été démontré qu’il fallait, autant que possible, contrôler les symptômes de lourdeur périnéale créés par un prolapsus de façon conservatrice en évitant le recours à la chirurgie qui ne démontre pas des résultats intéressants à long terme. C’est pour cela que la rééducation périnéale devient encore une fois un traitement de choix pour contrôler cette problématique. L’élimination de la constipation, le renforcement des muscles du plancher pelvien ainsi que la gestion des pressions intra-abdominales font partie du suivi de physiothérapie pour les problèmes de prolapsus. Les résultats sont très satisfaisants pour les patientes présentant des prolapsus de grades 1 et 2. Par contre, en présence d’un prolapsus de grade 3 ou 4 (organe extériorisé), l’usage d’un pessaire peut être nécessaire. Votre physiothérapeute vous guidera vers cet appareillage avec plaisir, au besoin.

 

4 : La préparation de l’accouchement

Préparer son accouchement vaginal est aussi un incontournable! La physiothérapeute vous enseignera comment assouplir vos muscles du plancher pelvien, discutera de la bonne technique de poussée, vous proposera des positions d’accouchement facilitantes et assurera la mobilité optimale de la région abdomino-pelvienne grâce à des techniques manuelles et des exercices pouvant être pratiqués à la maison. Vous pouvez consulter pour préparer votre accouchement dès la 34e semaine de grossesse!

 

5 : Les douleurs sexuelles (la dyspareunie)

Les douleurs ressenties durant les relations sexuelles sont malheureusement fréquentes et semblent affecter plus de 20% des femmes. Il n’est pas rare que les femmes ayant de la dyspareunie présentent des tensions au niveau de la région périnéale. La rééducation périnéale, combinée idéalement à des suivis en psychothérapie et/ou sexologie, représente le traitement de première ligne encore une fois. Le relâchement des tensions musculaires du plancher pelvien, la désensibilisation de la région vulvo-vaginale et l’usage d’un lubrifiant personnel de qualité entraînent des résultats efficaces (quasi miraculeux) pour améliorer le confort sexuel et la satisfaction sexuelle.

 

Si vous vous reconnaissez à travers ces différentes situations, n’hésitez plus, la rééducation périnéale est probablement une excellente solution pour vous!